Le temps adoucit tout ||

Bonjour,

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et de douces vacances si vous avez la chance d’en avoir. Plein de bonheur, profitez des gens que vous aimez c’est important. 

L’autobus de la vie continue

À très vite,
Jade 

 Citation de Voltaire, dessin inspiré d’Egon Schiele

—————————-

  

Message important|| 

Bonsoir, 

Je voulais passer un message qui me tient à cœur. C’est un sujet assez tabou et pourtant toujours présent dans la société. Cet acte terrible est répréhensible par la loi. Vous, lecteurs/lectrice pouvez être écouté, entendu ou même transmettre le message. Il existe des tas de numéros verts, de sites web tels que 

Etc. 

Cet acte affreux c’est le viol. 



Par ce petit dessin je voulais passer ce message: Les violeurs violent des personnes. Ils ne violent pas pour les vêtements que vous portez. Ils ne violent pas non plus pour votre « réputation » ou pour votre « statut social ». Ils vous violent en tant que personne, en tant qu’entité à part entière. Ils portent atteinte à votre intimité, votre dignité et votre esprit. 

Ces criminels ne sont pas uniquement composés par la gente masculine et ne sont malheureusement pas toujours d’illustres inconnus….

Un livre que j’ai lu parle avec extrêmement de tact de cet acte barbare: L’enfant méduse de Sylvie Germain. Elle nous raconte l’histoire d’une petite fille qui doit surmonter ce viol. 

Prenez soin de vous. 

A très vite 
Jade  

Amour en club|| 

Bonjour, 

Je reviens avec un article different. J’ai envie de vous parler d’un livre et pas n’importe lequel: lauréat du prix Goncourt des lycéens 2009, je vous présente Le Club des incorrigibles optimistes de Guenassia. 

Voici des notions clés qui peuvent décrire le (génialissime) roman: 
Paris-Alger, 1960, Michel, conflit, club, guerre, désertion, famille, amitié, réfugiés politiques, KGB, Staline, magasin, Cécile, jardins du Luxembourg : la fontaine Médicis, amour, ami, déception, lycées parisiens prestigieux, Chanel… etc. 

Ce livre m’a énormément plu. Il est excellemment bien écrit et fait référence à de nombreux éléments historiques romancés sans tomber dans le cliché « livre d’histoire ». Il m’a beaucoup marqué par les personnages attachants malgré tout. De plus un lien avec l’actualité (réfugiés politiques) peu se faire et la vision du romancier sur cette question est très pertinente. 

Voici quelques citations qui m’ont touché ou marqué. Il y en a une ribambelle mais je vous fais mon top 5: 

– Pas facile de vivre dans un monde sans espoir. 

– Je préfère vivre en optimiste et me tromper que de vivre pessimiste et avoir toujours raison. 

– Tu es vivant, profites-en pour vivre. 

– C’est l’inconvénient de la psychanalyse. Quand on connaît l’origine du problème, ça ne le résout pas. 

– Ne pas voir ou ne pas lire avant d’avoir vécu. 

Maintenant vous vous demandez sans doutes le lien entre le bouquin et le dessin? Et bien Cécile est un personnage emblématique du roman. C’est une chouette fille qui a ses idées propres et qui n’a pas sa langue dans sa poche. C’est une fille  moderne et en avance sur son temps. C’est une nana qui m’a plu par sa fragilité, masquée par son assurance et son charisme naturel. Elle m’a fait penser à la chanson de Biolay, La Superbe 

J’espère que ça vous plait. 

À bientôt!

Jade 

—————————–   

    
 
 
 

   

It’s okay|| 

Salut, 

Je reviens aujourd’hui pour une série picturale. J’ai tenté un travail sur les mains (mais c’est pas gagné haha).

Coexister avec d’autres êtres humains n’est pas toujours facile. Et comme le dit si bien Pierre Desforges: « la caractéristique principale d’un ami est sa capacité à vous décevoir ».  
Cette citation tout à fait vérifiable, prouve une fois de plus le paradoxe des êtres humain qui s’entichent de créatures les faisant souffrir. Hmmm. 

Mais, prenez du recul et vous réaliserez que c’est « ok » d’être déçu. Ça arrive, non vous n’allez pas en mourir, vous aurez juste un (énorme) hématome à l’ego et au coeur. 

Re-la-ti-vi-sez. Bien que ces « amitiés » nocives laissent malheureusement des blessures plus ou moins profondes, demandez-vous maintenant qui sont réellement les personnes qui comptent pour vous? Qui seront là pour vous, et vous pour elles? Qui vous aiment pour ce que vous êtes vraiment et non pour la « carapace sociale » que vous vous êtes bâtis? 

Oui, ces personnes avec qui vous n’avez pas besoin de parler tout le temps mais qui sont indispensables à votre vie, qui vous apportent ce petit rien ou ce grand tout. Celles  qui ne vous promettent pas de décrocher la lune mais qui n’hésiteraient pas à le faire si besoin.  Ces être merveilleux qui illuminent votre journée, même la plus pourrie, par leur simple présence qui signifie : »ce n’est pas si nul,tout ira bien, je suis là pour toi ».
Les avez-vous trouvées? 

 Si ce n’est pas le cas, je vous souhaite à tous de trouver ces personnes spéciales qui sauront guérir votre petit coeur. 

PS-Je vous parlerai à l’occasion de ma théorie sur l’autobus de la vie, si vous êtes gentils.

—————————-

Je pose là le lien de la musique que j’écoutais en même temps que je dessinais, si cela vous intéresse. (Merci Lina :-))

Article un peu different, qui j’espère vous a plu. Je reviens dès que possible (si je ne croule pas sous une quantité de travail inimaginable)
Jade 


au soleil de mes nuits, 
à lil et pru 

—————————–